15 janvier 2016

Vous avez dit pré-jugé?


Je viens de déménager. Qui dit déménagement, dit nouveau centre de dialyse. 

J'ai déjà dialysé dans ce centre il y a quelques années. J'y ai laissé des traces.  Tout a une histoire. 

Je stresse un peu, les locaux sont nouveaux, les soignants aussi, je suis nouvelle, je dois prendre mes marques.
Lorsque je suis stressée, je fabrique des mécanismes de défense qui me font parfois devenir agressive. Pourvu que ça se passe bien.

Je suis branchée, tout s'est bien passé.

Le Dr V, néphrologue, vient faire sa visite. C'est un médecin branchouille et décontracté qui se présente à moi comme un des médecins du centre de dialyse. Il me souhaite la bienvenue et m'explique le fonctionnement du service. 

Nous discutons et il me pose la question suivante: "On vous a dépeint comme une patiente difficile, qu'en pensez vous?". D'abord surprise, aucun soignant n'avait jusqu'alors abordé les choses de cette manière . J'avais plutôt l'habitude d'être jugé et traité comme telle, je faisais avec et les soignants aussi. 
Je le regarde et lui dis : "Si vous pensez que tenter de comprendre et me prendre en charge fait de moi une patiente difficile, alors oui, je suis une patiente très difficile". 

Ce médecin m'a suivie pendant des années. Il ne m'a jamais jugé.
Il a toujours pris le temps lors des moments difficiles de discuter et de m'expliquer les choses. 
Nous avons toujours pris le temps ensemble de peser le pour et le contre des traitements ou examens. 

C'est grâce à lui si j'ai tout oublié.  Merci Docteur V.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'article vous a interpellé? Laissez un commentaire :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...