22 mars 2016

Et si c'était aussi simple que ça la bienveillance?


Nous sommes en Mars 2016.

Depuis hier soir, j'ai mal à la Fistule.

Une zone dure de thrombose s'est formée sur ma fistule. 

C'est certainement un effet secondaire du Velcade. 


Ce matin, j'ai donc téléphoné dès l'heure d'ouverture du centre de dialyse pour prendre conseil auprès d'un néphrologue.

Le Dr P. me répond et me dis que je dois faire un écho-doppler de la fistule rapidement et qu'il va prendre attache auprès du médecin échographe pour le rendez-vous  et qu'il me rappelle dans la foulée.

30 minutes après, le Dr P. me téléphone et m'indique l'heure du rendez-vous : le jour même à 15h. 

Je lui demande si il ne serait pas judicieux de commencer un anti-coagulant au cas ou.

Il me dis de venir dès que possible pour une consultation avec mon médecin référent de ll'Unité de Dialyse Médicalisée pour voir l'état de la Fistule.

45 minutes après, j'arrive au centre de dialyse pour voir le néphrologue.

La secrétaire me dis de monter au 3ème étage et d'attendre 5 petites minutes dans la salle d'attente.

Le Dr D. arrive et me fais entrer dans son bureau. 

Il ausculte ma fistule et constate qu'il y a effectivement une zone dure et un peu rouge. 

Il me demande de le suivre pour une piqure de Calciparine et un pansement d'alcool pour me soulager. 

Nous descendons ensemble les escaliers pour le 1er étage et croisons le Dr P. qui du coup, nous suit aussi. 
Plus on est de fous, plus on rit :) 

Arrivés dans l'unité de dialyse du Dr P. , l'ambiance est détendue. 

On me présente aux infirmières présentes pendant que les Drs D. & P. se battent avec l'ordinateur pour le mettre en marche.  

Le Dr P. me propose un café. Je refuse poliment. Je suis trop stressée pour avaler quelque chose. 

L'infirmière me fait la piqure de Calciparine et le pansement.

Le Dr P. va voir ses patients et me souhaite bon courage. 

Le Dr D. doit faire ses consultations. 

Il me rassure en me disant qu'à ma dialyse de mercredi il sera là, que tout va bien se passer et me dit de bien le tenir au courant pour l'échographie de l'après-midi. 

Et si c'était aussi simple que ça la bienveillance?






2 commentaires:

  1. Bonjour; Vieux Monsieur; Beau mot, la bienveillance! Vous connaissez tous certainement l'ouvrage et l'oeuvre de Yves Gineste qui appelait cela, il y a dix ans de cela "la bientraitance" C'était l'époque où on luttaient pour la bientraitance de nos mères en Institut Alzheimer. Lisez Yves Gineste SVP, nous croyons tout savoir sur la bientraitance et la bienveillance, c'est pourtant un sujet où être guidé par un professionnel aide. Encore un peu de patience? Vous connaissez la phrase enseignée a tous les étudiants "l'empathie guérie le patient et tue le médecin". Lisez Yves Gineste SVP ou sa page facebook

    RépondreSupprimer
  2. Les choses en apparence les plus simples sont en fait souvent les plus compliquées... Malheureusement car le visage de l'environnement médical peut tellement changer du tout au tout...! En tout cas il est bon et confortant de voir que certaines réalités ont un cadre décidément humain :)

    RépondreSupprimer

L'article vous a interpellé? Laissez un commentaire :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...