22 avril 2016

Si tu ne viens pas travailler le coeur en joie, reste chez toi.


XYZ.  est secrétaire dans ce centre de soin. 

Elle s'occupe des patients hospitalisés. 

Je crois qu'elle est débordée et qu'elle en a marre de ce boulot. Je dis ça pour lui trouver des excuses parce qu'elle en a bien besoin.

Au cours d'une hospitalisation j'ai besoin que XYZ. me prenne un rendez-vous.  

On dois passer par elle pour tous les rendez-vous pendant une hospitalisation. 

Je vais à son bureau.

J'attends mon tour. En fait, il n'y a personne, qui attend mais je n'ose pas l'apostropher. 
Elle sait pourtant que je suis là. 

Elle finit par me regarder.  Je lui dis qu'un Rendez-Vous doit être pris avec le Dr ABC..

Elle me dis que ça attendra la fin de l'hospitalisation comme tout le monde.  
J'insiste en lui indiquant le caractère d'urgence de papiers administratifs pour ce RV. 
Elle me dit que je dois attendre.  Je tente d'insister gentiment. Elle s'énerve. 

J'abandonne et en partant, je lui dis que je prendrais rendez-vous moi même. 
Ce que je fait dans la foulée par téléphone. Je tombe sur une secrétaire adorable.

Quelques jours plus tard, c'est la fin de l'hospitalisation. Je dois retourner voir XYZ. pour le bon de transport. Là, je n'ai pas d'autre choix.

J'arrive à son bureau. Elle est absente. Comme c'est l'heure du repas, je patiente (oui, ça m'arrive d'être patiente dans certaines situations :) ). 

Quelques minutes après, elle arrive.

Elle me demande ce que je veux sèchement. Je lui indique que j'ai besoin d'un bon de transport. 

Elle regarde mon dossier sur l'ordinateur.  Elle me dit que j'ai déjà eu le bon de transport. 
Je lui explique qu'il y en a plusieurs et qu'un concerne l'hospitalisation et que je n'ai pas eu celui-ci.

Elle commence à s'énerver.  

Je lui explique pourquoi il y en a plusieurs et que je n'y peut rien si c'est compliqué. 
Elle souffle. 

Elle me tend mon bon de transport de manière abrupte et me dit d'aller le faire signer au bureau du secrétariat des médecins.

Docile, j'y vais.

Il y a plusieurs secrétaires. Je me dirige vers l'une d'elles. 
Je lui explique que XYZ. m'a dis de venir la voir. 

Elle ne comprend pas pourquoi. 
Elle en parle à sa cadre un peu dépitée. 

Au final, le bon de transport est refait. Avec le sourire. 

Je discute de bon coeur avec les secrétaires et les cadres. 

Ca fait du bien de terminer cette hospitalisation sur une note positive. 

Si tu ne viens pas travailler le coeur en joie, reste chez toi.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'article vous a interpellé? Laissez un commentaire :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...